3 astuces pour conserver les herbes aromatiques

La conservation des herbes aromatiques, c’est souvent la galère, il m’est déjà arrivé d’acheter un bouquet de ciboulette, et le lendemain, elle est déjà tout ramollo et moche, malgré une conservation au réfrigérateur. Comme je reçois pas mal d’herbes aromatiques dans mon panier de légumes et que je n’ai pas envie de les gâcher, je me suis penchée sérieusement sur la question et voici les astuces que j’ai découvertes et que je trouve intéressantes.





1. AU FRIGO, MAIS COMME IL FAUT

- prendre un bout de coton assez fin (ex: sacs de vrac, torchon, serviette)

- passer ce tissu sous l’eau

- l'essorer, mais pas trop non plus, il ne doit plus goutter

- glisser les herbes à l’intérieur

- déposer le tout dans une boite hermétique

- et hop au frigo.


Ainsi, les herbes restent superbes, au minimum pendant une semaine.

Si le tissu vous parait trop sec au bout de quelques jours, passez-le à nouveau sous l'eau, l'essorer et remettre les herbes dedans.



2. AU CONGÉLATEUR, POUR CONSERVER LES SAVEURS


- laver et sécher les herbes

- les hacher grossièrement ou les émincer, selon le type d'herbes et vos besoins

- déposer des petits tas d’herbes dans des moules à glaçons ou à cake pops.

- remplir les empreintes d’huile d’olive

- mettre au congélateur

- une fois les "glaçons" pris, vous pouvez les transférer dans une boite hermétique et les remettre au congélateur.


Utilisation:

Sortir un "glaçon" et l'intégrer à un plat ou déposer sur une salade.


C’est une bonne solution pour une herbe fragile comme le basilic.



3. SÉCHER, ET POURQUOI PAS EN MODE ÉCO, AU CUISEUR SOLAIRE


- sécher la tête en bas, idéalement dans un sac fin pour éviter que les herbes tombent par terre.


- sécher à l'air libre, dehors, dans un sac à linge délicat, sur un étendoir, plutôt à l'ombre (ex: sous un torchon)


- sécher au cuiseur solaire, c'est plus rapide

- déposer les herbes sur une plaque de four, idéalement trouée, pour mieux faire circuler l'air.

- recouvrir d'un linge pour laisser les herbes à l'ombre

- déposer dans le four solaire, à 10 cm du fond du cuiseur pour que l'air puisse circuler. (par exemple sur un bol résistant à la chaleur.)


Au cuiseur solaire, on peut aussi faire sécher le vert de poireaux.

Ensuite le réduire en poudre.

A utiliser en soupe par exemple: 1 cc de poudre de poireau, 1 cc de flocons de pommes de terre et 1/2 cc de fond de légumes (recette: https://www.violaine.kitchen/single-post/fond-de-l%C3%A9gumes-rapide-%C3%A0-faire-sain-facile-%C3%A0-utiliser )

Recouvrir d'eau bouillante.



Les avantages de ces trois méthodes:

  • anti gaspi

on évite de gâcher un bouquet d’herbes dont on n’a utilisé que quelques tiges pour une recette spécifique.


  • économie d’énergie

Le cuiseur solaire utilise l'énergie gratuite du soleil, contrairement au deshydrateur ou au four traditionnel.


  • zéro déchet

on fait des réserves d’herbes aromatiques pour l’hiver, et on n’a donc pas besoin d’en racheter dans de nouveaux emballages.




ABONNEZ-VOUS!
  • Youtube
  • Facebook Social Icône
  • Instagram
Recherche sur le site:
RECETTES RÉCENTES